Où investir en immobilier

« Où investir en Suisse ? », la question clé pour réussir son projet

Chaque année, de nombreux ménages suisses sautent le pas et choisissent d’investir dans la pierre avec l’envie de faire fructifier leur argent.

 

Seulement voilà, le marché immobilier suisse en 2017 n’est plus celui du milieu des années 2000 ou du début des années 2010. Preuve en est le taux de logements vacants est en constante augmentation alors que les prix de l’immobilier continuent de grimper. Cela laisse donc présager une baisse des loyers et donc une érosion des rendements locatifs.

 

Pour autant, cela ne signifie pas que l’investissement locatif en Suisse en 2017 est dénué de sens. Cela indique en revanche que tous ceux qui désirent conduire un tel projet doivent prendre le temps de trouver une réponse à la question « Où investir en Suisse ? ».

 

Eh oui, à l’heure où un quart des communes suisses affiche un taux de vacance supérieur à 5% (contre 2% à l’échelle nationale) et où les rendements nets maximaux des immeubles locatifs ont légèrement diminué dans les grandes villes (2,8% à 2,6%), l’emplacement du bien dans lequel vous allez investir est la clé de la réussite.

 

 

Quelques idées de communes où investir en Suisse

 

Selon UBS, interrogé par le site d’information suisse Le Temps, il existe en 2017 peu d’endroits où investir en Suisse en toute quiétude. Se basant sur trois critères d’ordre économique (taux de vacance limité, revenu moyen suffisant et achat moins cher que la location), la banque n’a identifié qu’une soixantaine de communes où il serait audacieux d’acquérir une maison ou un appartement. (voir notre sélection de maisons à vendre)

 

Toutefois, cette analyse semble très pessimiste puisque plusieurs régions semblent avoir réussi à conserver un attrait pour les investisseurs.

 

Ainsi, sur le marché du haut de gamme, Lausanne offre un séduisant potentiel tant sur le plan économique que démographique. Les perspectives de bien louer sont donc particulièrement intéressantes pour ceux qui veulent investir dans la pierre dans la capitale du canton de Vaud.

 

Zürich, Genève et Nyon semblent légèrement en retrait mais sont aussi en mesure de combler les investisseurs. En périphérie de ces villes, le potentiel de croissance est important mais attention à ne pas se retrouver dans une situation de suroffre de logements…

 

Toujours selon UBS, plusieurs communes du canton de Vaud tirent également leur épingle du jeu et sont donc des villes où investir en Suisse. C’est le cas du Gros-de-Vaud, de La Sarine, d’Yverdon les Bains ou encore de la Glâne Veveyse.

 

A noter que des opportunités vont également s’offrir aux investisseurs sur le marché de l’immobilier commercial puisque de nombreux centres commerciaux vont sortir de terre d’ici 2020. Pour autant, il n’y aura peut-être pas de la place pour tout le monde et seuls ceux répondant le plus aux attentes des consommateurs constitueront de bons investissements. Il faudra donc avoir le nez creux pour viser juste.